La Minca, un site pas comme les autres !

Yacine et Sébastien sont amis de longue date. Le genre d’amitié qui peut faire naître delaminca beaux projets. Yacine travaillait dans le commerce à l’international, Sébastien est ergothérapeute.

La Minca est née d’une idée qui sonnait presque comme une blague à ses débuts : « Et si on faisait du tuning pour fauteuils roulants ? » Puis, les deux amis sont vite passés à « Et si on changeait le monde ? »

Tout est parti d’un constat simple : le fauteuil roulant est symbole de maladie ou d’accident, il est souvent noir ou bleu pour être « moins visible ». Hors un fauteuil, même noir, sera toujours visible, alors qu’il constitue un moyen d’expression formidable. « Permettre aux personnes à mobilité réduite d’exprimer leur personnalité à travers leur fauteuil est un formidable message d’inclusion. Il s’agit d’un triple regard : regard que les gens portent sur le handicap, mais aussi regard que les personnes handicapées portent sur elle-même et regard qu’elles portent sur la société. Le combat pour l’accessibilité ne se joue pas qu’au niveau architectural. »

La toute jeune entreprise propose ainsi des produits dénichés à l’international, dans différents univers, sous l’œil expert de Sébastien. « Nos produits doivent être beaux, avoir fait leurs preuves et être utiles au plus visuels produits4grand nombre ». Ici donc, pas de produits bas de gamme, toutes les références sont sélectionnées pour leur efficacité, leur qualité de fabrication et leur durabilité, comme ces petites lampes d’éclairages design empruntées au monde du vélo, fabriquées en aluminium, étanches et sans piles. « On peut toujours trouver moins cher, mais à quel prix ! ».

Toutes ces trouvailles sont proposées à la vente sur le site internet La-Minca.fr, un site qui se veut clair, épuré et visuel, comme pour tout site de commerce.

logo noir orange fond blanc

« Nous proposons aussi un embout de canne révolutionnaire qui amortit les chocs, des sacs pratiques à accrocher au fauteuil, des roues pliables, des accoudoirs-peluches pour les enfants… Les personnes à mobilité réduite ont droit à autant de marques d’intérêt et de respect que les autres. Il est normal d’avoir envie de se faire plaisir et d’avoir des choses jolies. Puis ces accessoires délient le blocage inconscient chez les personnes valides, et peuvent faciliter le contact.

Victor Hugo disait que l’accessoire est essentiel. On essaie d’appliquer cette maxime dans notre projet, avec l’idée que le futile est important ».

La-Minca travaille enfin à créer de nouvelles références comme une poussette adaptée aux fauteuils, en travaillant notamment avec des écoles d’ingénieurs, car comme ils le disent : « Il y a tout un monde à inventer. Nous ne sommes d’ailleurs pas seuls dans cet objectif, il y a de nombreuses énergies positives dans ce domaine avec lesquelles nous créons des ponts : voyages adaptés, habillement de prothèses, vêtements de mode adaptés ou encore recensement de l’accessibilité des lieux ».

Le nom La-Minca n’a d’ailleurs pas été choisi au hasard, puisqu’il est issu d’une tradition Quechua qui signifie « travail collectif pour un objectif commun », car comme ils le disent :  « l’inclusion de chacun est l’affaire de tous ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s