Archives de l’auteur : mounirdejaccede

La France s’engage avec Jaccede

Jaccede fait partie des 15 premières structures récompensées par la France s’engage. Ce projet voulu par François Hollande récompense des initiatives socialement innovantes susceptibles d’être généralisées. Ces dernières sont portées par des structures qui mobilisent l’énergie des citoyens au service d’une cause juste.

Ce soutien est une formidable opportunité pour faire évoluer la plateforme Jaccede vers une logique de réseau social, permettant de mobiliser et de fidéliser plus de contributeurs en développant l’effet viral de l’outil. Un modèle économique sera recherché avec les opérateurs de tourisme qui y gagneraient une nouvelle clientèle potentielle. Le module d’échanges entre plateformes (API) sera diffusé à destination de grands sites, qui pourraient être enrichis de données sur l’accessibilité, partenariat déjà en place sur 118000.fr.

Au sujet « La France s’engage », François Hollande retient un critère essentiel. Il le dit très justement ici : « Utiliser les nouvelles technologies, c’est montrer que l’innovation, elle peut être industrielle, scientifique, culturelle, mais elle peut être aussi associative. C’est-à-dire que la nouvelle technologie puisse être au service de ce que vous portez vous-même. Et là je pense que la démonstration a été faite. »

La démarche illustre une nouvelle forme de solidarité et de mobilisation citoyennes via le numérique au service d’une société plus accessible.

Interview de Damien Birambeau, fondateur de Jaccede.com

Propos recueillis le 8 octobre 2013 par Pierre Denis de l’association « Aidant Attitude » pour le site web de « Vivre en aidant ».

Comment est née l’idée de «Jaccede» ?

Lors d’un voyage à Berkeley en Californie, j’ai vécu une expérience extraordinaire : le tout accessible et «l’independant living». De retour en France, une obsession ne m’a plus quittée : connaître un maximum d’adresses accessibles pour pouvoir sortir librement. J’ai alors réalisé que je n’étais pas le seul dans ce cas et que les lieux que je répertoriais pouvaient intéresser des milliers de personnes à mobilité réduite. L’independant living est par ailleurs la possibilité pour nous handicapés de vivre indépendants et d’avoir les mêmes libertés que les personnes qui nous entourent. Alors pour ne pas être cloisonné, et sortir normalement, j’ai eu l’idée de développer «Jaccede».

Comment utiliser «Jaccede» ?

Et bien c’est très simple ! Il suffit de vous rendre sur le site internet ou d’utiliser l’application mobile. Puis de définir dans la recherche, le type de lieu et l’endroit où vous souhaitez vous déplacer. Vous obtenez ainsi une liste correspondant à vos critères. En cliquant sur le lieu qui vous intéresse vous avez ensuite une fiche descriptive sur son accessibilité avec des commentaires. L’application «Jaccede mobile » permet par ailleurs une géolocalisation pour trouver instantanément les lieux accessibles autour de l’endroit où vous vous trouvez.

Qui peut devenir «Jaccedeur» ?

Chacun peut contribuer à mettre en ligne de nouveaux lieux, qu’il soit valide, âgé, mal voyant, en situation de mobilité réduite, avec une canne, une poussette. La journée de l’accessibilité du 26 octobre prochain a pour objectif de sensibiliser sur le sujet et de répertorier 2013 nouveaux sites dans toute la France. Seul ou avec vos amis vous pouvez tous recenser des lieux de votre quartier et les inscrire sur Jaccede.com ou Jaccede Mobile. Je souhaite par ailleurs développer des communautés de «Jaccedeurs» à travers l’Europe. L’idée est de permettre à ceux et celles qui souffrent d’un handicap, de sortir, de voyager, de se retrouver dans des lieux agréables, d’avoir une vie sociale normale.

Quels développements souhaitez vous concrétiser dans les prochaines années. Comment voyez-vous l’avenir de «Jaccede» ?

J’aimerais développer des partenariats avec des guides comme «Cityvox», «Le Routard» «Trip Advisor». Je voudrais améliorer la recherche multi-critères sur le site, développer un jeu de l’accessibilité qui permettrait d’accroitre le nombre de lieux accessibles…Et pourquoi pas créer un «widget» à intégrer sur le sites web souhaitant devenir partenaire ?

Si vous aviez un message à faire passer à ceux qui accompagnent un proche en situation de handicap ?

Regardez les handicapés comme des personnes normales, souhaitant bénéficier d’une liberté de mouvements comme vous. Je ne veux pas me sentir handicapé du matin au soir. Mon souhait est de poursuivre ma quête d’autonomie afin de disposer des mêmes choix de vie que les vôtres.

 

Les Eurotrotters épisode 8 : Laure dans le Jura

On pensait avec un peu de tristesse que cette saison des Eurotrotters était finie.. Mais c’était sans compter sur Laure qui nous fournit un récit superbe de sa chasse aux lieux accessibles, même en vacances, dans le Jura, plus précisément à Saint-Lupicin. Photos et textes, elle nous donne toujours un peu de rêve ensoleillé en ces jours d’octobre. 

Après avoir fait plus ample connaissance via le blog jaccede.com il y a quelques mois, je reviens vers vous pour partager en détails l’une de mes bonnes adresses du Jura, et plus particulièrement à Saint Lupicin : le Village Répit Familles (VRF) « Les Cizes » qui a été inauguré en juillet 2014, et qui est le fruit d’un partenariat entre l’AFM-TELETHON, L ’Association Française des sclérosés en plaques (AFSEP) et l’Association Le Haut de Versac (AHVN) qui apporte une solution innovante en associant un village de vacances pour tous et une structure médico-sociale qui s’occupe des personnes ayant une déficience motrice (avec troubles associés ou non). … » Alors si comme moi, vous voulez profiter des bonnes adresses jurassiennes en toute quiétude et continuer à bénéficier d’une prise en charge médicale complète, tout est prévu, suivez le guide :

…..avant le départ :

Le village répit familles « Les Cizes » a un agrément de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) , c’est-à-dire une notification de la MDPH pour une orientation vers un accueil temporaire est indispensable pour bénéficier d’un accompagnement 24h/24 pour les soins et les gestes de la vie quotidienne par du personnel qualifié : Aide-soignant(e), infirmier(e), ergothérapeute, psychologue, kinésithérapeute, Professeur Activité Physiques Adaptées (APA)…

DSC06595

 

 

 

 

 

 

Un dossier administratif  m’a été adressé pour que l’ensemble des besoins et des souhaits des personnes accueillies (famille, fratrie, conjoint…soient pris en compte (du répit pour tous !) Ce dossier reprend : les attentes des aidants et de l’aidé pendant le séjour en terme de repos, activités, de soins et d’animations à faire séparément ou ensemble !

Un dossier médical avec des courriers médicaux à fournir et un certificat médical à remplir par mon médecin référent ou traitant pour apporter les aides souhaitées et pallier au mieux aux problématiques de ma /votre pathologie (le matériel médical, aide humaines : pour la préparation et ou prise des repas, lever/couché, soins infirmiers et/ou de nursing, déplacements extérieurs…

Un interlocuteur privilégié est à votre écoute pour préparer votre séjour dans les meilleures conditions. Après l’examen de votre dossier, vous recevrez une confirmation de votre séjour ainsi que la date et l’horaire d’arrivée et de départ. La vieille de mon départ, la personne qui m’a accueilli m’a téléphoné pour savoir si j’avais des questions et m’a confirmé que mon matériel médical était bien arrivé comme convenu !

Le village répit dispose d’une surface de 10 000 m carrés, le VRF « Les Cizes »permet de recevoir toute l’année 18 personnes en situation de handicap moteur, avec leur famille. La structure compte 13 pavillons, pouvant recevoir 4 à 6 personnes, 2 studios accueillants de 2 à 4 personnes, mais aussi 3 chambres individuelles permettant d’accueillir des personnes en situation de handicap seules. Chaque logement est équipé de tout confort : téléviseur, espaces vastes adaptés au handicap moteur, lave-vaisselle, terrasse, ameublement, domotique et équipement sanitaire, machine à laver…Le tout conjugué à une décoration gaie et moderne. Nous sommes réellement dans un contexte de vacances pour toute la famille en ayant une garantie sur la sécurité et mes soins au quotidien. La chambre adaptée bénéficie de 2 accès sont l’un s’ouvre de l’extérieur, ce qui permet l’intervention des équipes 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 sans déranger le reste de la famille.

A mon arrivée : Mon père, Athos et moi-même, avons été accueillis par un membre de l’équipe « médical » et « administratif » après avoir visité le pavillon et fait l’état des lieux, nous avons vérifié que mon plan d’accompagnement et convenu des horaires pour mes soins médicaux (kinésithérapie, infirmiers et l’aide humaine).

Les activités proposées sont des activités physiques adaptées et dispensées par un éducateur sportif diplômé de 10h à 12h (en semaine uniquement, quel dommage !) en horaire libre, pour que chacun en profite en fonction de son rythme et des soins médicaux. J’ai testé la boccia, le tir à l’arc, la fléchette pendulaire et la sarbacane. Pendant ce laps de temps, mon père a vaqué à ces occupations ou m’a accompagné (en fonction de ses souhaits).

DSC06403

L’après-midi, pendant l’activité « Cimgo », mon père a pris soin de lui sans arrière-pensée car j’étais entourée de professionnel de santé. Le lendemain : avec une autre famille des Cizes, nous nous fait une randonnée en joëllette. L’occasion de faire plus ample connaissance avec les familles et découvrir les beaux paysages. La veille de mon départ, j’ai visité la région avec des soignants. (cf photos)

Les types de séjours proposés : 4 types de séjours vous sont proposés…

• Séjours Répit : ces séjours vous permettront de vous ressourcer, prendre du repos, tout en assurant la sécurité de votre proche en situation de handicap.

• Séjours Formations : des séjours conçus pour vous soutenir dans votre rôle d’aidant – pour prendre soin de soi, prévenir les maux de dos, conjuguer son rôle de parent et d’aidant, ou de conjoint et d’aidant, comprendre les mécanismes de l’épuisement…-

• Séjours Détente, semaines à thèmes : destinés aux familles qui souhaitent découvrir une activité et participer à une animation plus collective.

• Séjour Relais : destinés à personnes hébergées en établissement pour permettre une rupture tout en préservant la qualité des soins.

DSC06431

 

 

 

 

 

 

Le financement

– Agrément chèque vacances

– Aide de l’AFM (chèque-vacances, passeport répit) : Il s’agit d’un soutien au répit, qui se présente sous la forme d’une prise en charge de 50 % du montant de la première semaine de location. Pour en bénéficier il faut être l’aidant familial d’une personne atteinte de maladie neuromusculaire, participer au séjour avec elle et être non imposable passeportrepit@afm-telethon.fr

– du montant de la 1ère semaine de location, versée directement au Village Répit Familles® (une seule demande possible par an).

– Le forfait journalier pris en charge par certaines mutuelles

– Les prestations médicosociales délivrées au malade durant le séjour sont pris en charge à 100 % s’il s’agit d’un enfant et en partie dans le cas d’un adulte, qui reste redevable du forfait bénéficier de l’orientation « accueil temporaire » de la MDPH. Anticipez et demander-la lors du renouvellement de votre dossier de PCH, cela peut toujours servir !

En Conclusion : Nous avons passé un agréable séjour où toutes les conditions étaient réunies. Une prise en charge médicale correcte, le seul bémol (3 séances de kinésithérapie au lieu de 5 à mon domicile par manque de temps ! ) J’ai visité une belle région en toute sécurité (seule ou avec mon père) .Ce dernier, il a enfin pris soin de lui (séance de kinésithérapie et de relaxation) en toute quiétude car il était certain que des professionnels étaient présents pour prendre le relais. Athos, mon fidèle chien d’assistance a profité de son séjour au même titre que toute la famille. Les batteries sont rechargées pour affronter toute l’année la maladie. Nous avons fait un bilan avec les équipes du VRF et de l’AFM pour permettre d’améliorer les prestations et prises en charge. J’espère que les autres familles pourront profiter dans les mêmes conditions du village répit et les services proposés.

Comme tout Jaccedeur averti : mes notes : « accueil » 8/10 – « accessibilité » 9/10

Bon séjour aux Cizes et RDV prochainement sur Jaccede.com pour les bons plans jurassiens….

Athos & Laure BONVIN

Le 11 octobre, coup de projecteur sur l’accessibilité de nos villes

Vous étiez plus de 750 motivés par un objectif : révéler ce qui fait avancer nos villes. Munis de vos fiches de lieu ou de votre smartphone, vous avez voulu distribuer de bons points aux lieux accessibles et sensibiliser, dans une volonté de dialogue apaisé, les lieux qui ne le sont pas.

Il est important de rappeler à quel point cette journée fut conviviale, sous le signe de l’efficacité. De Toulouse à Rennes en passant par Beauvais, vous étiez si curieux de savoir comment se rendre utile et apprendre quelque chose de durable sur une demi-journée. Rien n’aurait pu se faire grâce à vous, chers Jaccedeurs !

L’accessibilité n’est cependant pas cloisonnée dans une période. Elle est présente toute l’année au travers de vos référencements quotidiens, en France, en Belgique, et un peu partout dans le monde. Nous en avons l’exemple dans tous les billets publiés par nos « Eurotrotters ». Nous sommes émus de savoir à quel point vous redoublez d’efforts à l’arrivée de journées-symbole, prenant la mesure de l’engagement dans un mouvement citoyen, celui qu’incarne Jaccede.

En équipes de trois personnes vous avez, en tout, inscrit plus de 1300 nouveaux lieux sur le guide Jaccede en utilisant les quelques 300 kits préparés par les organisateurs de l’événement aux 4 coins de l’hexagone. Vous avez également sensibilisés et guidés les commerçants, responsables d’établissements autour des enjeux de l’accessibilité pour tous.

Rendez-vous en octobre 2015 pour une nouvelle journée de l’accessibilité inoubliable !

Continuons ensemble à révéler ce qui fait nos villes.

Les Eurotrotters épisode 7 : Mel à Clermont-Ferrand

Pour ce dernier volet des épisodes de nos Eurotrotters qui sont joyeusement partis en vadrouille en France et à l’étranger à la quête des lieux accessibles, Mel nous conte ici son périple à Clermont-Ferrand. Des restaurants au tramway, à quel degré d’accessibilité se situe la ville ? Mel vous dit tout ! 

Je suis partie en vacances à Clermont-Ferrand pendant quelques jours en août dernier et j’ai eu le plaisir de découvrir cette charmante ville qui donne envie d’y vivre !

Oui, je vous le déclare c’est accessible et agréable ! La place Jaude est parfaite et les transports en commun également (avec un handicap légér (canne) et fauteuil roulant).

Le Tramway est large, sans souci majeur.

Même s’il faut monter pour se rendre du côté de la Cathédrale, il n’y a point de souci pour s’y rendre.. quelques pavés par ici et par là, mais rien à voir avec Paris !

Le chemin vers la cathédrale mythique.. et accessible !

Le chemin vers la cathédrale mythique.. et accessible !

 

 

 

 

 

 

Je me suis sentie relax et en mode éveil surtout lorsqu’on voit au loin le Puy de Dôme !

J’étais logée dans un Hôtel Appart’ City qui loue 3 appartements totalement accessibles pour tout fauteuil roulant électrique et manuel.

Que demander de plus pour aller à Clermont ??? Il est à côté d’un arrêt d’un Tramway. Hyper facile !

Clermont est à 3h30 de Paris (Train Téoz à partir de la gare de Bercy).

Sa gare est actuellement en rénovation. Quelques soucis pour trouver le bon chemin, mais après tout si elle est en travaux, cela signifie qu’elle sera certainement accessible.

Bonne nouvelle pour les Clermontois !

J’ai pu visiter quelques sites et donner le fameux Macaron j’accede dans certains lieux notamment à la Brasserie Le Faisan Doré que je vous recommande par son accueil et ses plats du jour qui sont délicieux. Il y a une rampe et une porte dédiée pour les fauteuils.

La zone commerciale de la Place Jaude est équipée d’ascenseurs et le point accueil prête également des poussettes (intelligent je trouve).

Je me suis bien ressourcée à Clermont, même si je devais voir régulièrement une personne à l’Hôpital (ce dernier est très moderne et super bien équipé dis-donc (rien à voir avec un certain Hôpital Parisien) !! Ah que j’étais contente de trouver les ascenseurs bien équipés !

Lorsque je serai « vieille », pourquoi pas y habiter ??? J’ai peut-être trouvé mon petit bonheur à venir… mais pour l’instant je suis Parisienne et je profite de ma jeunesse.

Les Clermontois sont accueillants et surtout SOURIANTS. Ça c’est drôlement agréable.

Je vous embrasse et j’espère vous avoir donné envie de découvrir Clermont Ferrand !

Les Volcans d’Auvergne sont à votre vue ! LOL

100_9306

 

 

 

 

 

 

Mel

Mon blog : http://myelitetmoi.unblog.fr/

La chaîne du coeur, un réseau qui porte bien son nom

La chaîne du coeur porte bien son nom. Plateforme de dons et de projets à financer, cette structure ne propose pas d’être un simple observateur-juge des initiatives porteuses d’espoir, mais d’en être véritablement l’acteur. Média social de solidarité, La chaîne du coeur innove en proposant, via sa web TV, toutes les initiatives solidaires.

fondclair_baseline

 

 

 

La chaîne du coeur porte donc la solidarité à bout de bras et le sujet de l’accessibilité lui tient à coeur, notamment dans son engagement fort auprès du réseau Jaccede. Soutien de la première heure de notre association, La chaîne du coeur y est allée de ses compétences en élaboration de vidéos diffusées sur sa web TV. Vous pourrez ainsi voir d’excellentes prestations de la nuit de l’accessibilité du 13 juin 2014, celle du 4 juillet 2013 et notre grande journée de l’accessibilité du 26 octobre 2013 !

Engagez-vous avec Jaccede pour faire progresser l’accessibilité.

Partenariat Jaccede / Handistar : 12 établissements sélectionnés

Les Trophées Handistar « Accessibilité pour tous » établit d’ores et déjà une première sélection qui récompensera à son terme, le jeudi 13 novembre à la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Rennes à partir de 19H15, les meilleures initiatives en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Un événement que Jaccede ne pouvait que soutenir !

Catégorie < 120 m2 / restauration/métiers de bouche

– « Les Gourmands disent… » / Mordelles (Boulangerie)

Actions menées : entrée de plain-pied, portes automatiques, éclairage correct, circulation facile chiens guide autorisés, personnel formé au handicap…

– « Colombus Café » / Rennes (Coffee shop)

Actions menées : reprise du plancher des toilettes pour l’accessibilité – 10 mois de travaux.

– « La Boucherie d’Olivier » / Saint-Gilles (Boucherie, charcuterie, traiteur)

Actions menées : rampe d’accès extérieure (2011), porte automatique, comptoir PMR, éclairage adapté (2014)

< 120 m2 / autres commerces

– « Aubépine » / Chantepie (Fleuriste).

Actions menées : fabrication d’un marchepied, modification de l’accueil caisse, évolution à l’intérieur du magasin pour l’accessibilité, accepte les chiens guide.

– « A l’Aize Breizh » / Rennes (Magasin de textile, vaisselle et accessoires bretons).

Actions menées : porte large, circulation facile pour les fauteuils, signalétique adaptée (entrée et sortie de caisse)

– « Naïg Coiffure » / Acigné.

Salon de coiffure.

Actions menées : angle d’ouverture de la porte d’entrée agrandi, aire de manœuvre crée, étagère supprimée, éclairage revu, tarifs écrits en gros avec du contraste, communication par écrit possible à l’aide d’un bloc laissé à cet effet.

> 120 m2 / alimentaire

– « Intermarché » / Chantepie (Supermarché).

Actions menées : aide aux courses, accueil spécifique

– le Loft / Rennes (Café-brasserie, maître restaurateur).

Actions menées : accessibilité totale, rampe d’accès, allée de minimum 1,20 m, tables avec pied central, WC à porte coulissante.

– « Château d’Apigné » / Le Rheu (Hôtel restaurant).

Actions menées : Porte large, accessibilité totale, sanitaires accessibles, personnel formé au handicap, élu au label Tourisme et handicap.

> 120 m2 / non alimentaire

– « Lysadis » / Noyal-Châtillon sur Seiche. (Jardinerie animalerie de proximité)

Actions menées : orientation sur le parking, WC adaptés, larges allées, comptoir caisse et accueil adapté, service à la personne pour le port des achats jusqu’au véhicule.

– « Librairie Le Failler » / Rennes (Librairie).

Actions menées : accès par rampe, ascenseur desservant tous les étages, accompagnement des non-voyants dans les étages, aide à la recherche d’un ouvrage.

– « Beauty Success » / Rennes Alma (Parfumerie et soins en institut)

Actions menées : cabine handicapés, magasin accessible.

On leur souhaite bonne chance et merci dans leurs jolis efforts pour l’accessibilité !